Comment construire des jardinières en bois soi même

Si vous avez un jardin, une terrasse ou un balcon et que vous souhaitez y faire pousser des plantes, il est possible de construire soi-même des jardinières en bois. Cela peut être une bonne idée pour décorer votre extérieur, mais aussi pour y faire pousser des plantes. Dans cet article, nous allons voir comment construire des jardinières en bois soi même.

Comment choisir le bon bois pour votre jardinière

Le bois est un matériau naturel et chaleureux qui peut être utilisé pour construire différents objets.

Il est parfois utilisé comme matière première pour la fabrication de planchers, de meubles ou encore de charpentes. Cependant, le bois est également très apprécié pour sa résistance mécanique.

Le bois a également une capacité d’absorption importante qui lui permet d’être utilisé pour fabriquer des jardinières.

La jardinière en bois présente de nombreux avantages : Un aspect naturel et chaleureux ; Un matériau durable ; Une bonne stabilité ; Un système d’aération intégrée qui permet à l’air de circuler ; Une excellente isolation thermique et phonique ; Des propriétés hygroscopiques (capacité à absorber l’humidité).

Le choix du type de bois dépendra donc essentiellement des caractéristiques recherchées. Pour vous aider, voici quelques critères à prendre en considérations : Les dimensions : il existe plusieurs types de tailles disponibles sur le marché. En fonction des dimensions souhaitées, vous pouvez choisir un modèle standard ou sur mesure.

La dimension idéeal étant celle qui correspond à votre besoin réel (quantité/volume).

L’aspect : Votre choix devra se faire en fonction du style que vous souhaitez donner à votre jardinière (naturel, brut, teintée …) Le type de traitement : Certains traitements sont indispensables afin d’assurer la durabilité du bois (traitement insecticide fongicide). Dans ce cas-là, il convient d’opter pour un traitement autoclave ou par trempage (durabilité 5 ans minimum). Si v

Quels outils sont nécessaires pour construire des jardinières en bois ?

Les jardinières en bois peuvent être construites avec différents outils. Pour commencer, vous pouvez utiliser des tasseaux pour assembler les planches de bois.

Vous pouvez également utiliser une scie circulaire pour couper le bois à la taille désirée. Enfin, il est possible de travailler à l’aide d’un marteau et d’une perceuse afin de fixer les planches entre elles.

Les outils sont nombreux pour réaliser des jardinières en bois, cependant il faut faire attention au type de bois que vous choisissez.

Il existe un grand nombre de types de bois différents et chacun possède sa propre caractéristique : – Le pin : Il est très résistant mais peut se déformer facilement sous l’effet du gel ou du soleil. – Le frêne : C’est un excellent isolant thermique et acoustique qui permet aux plantes situées dans le bac à fleurs, d’avoir une température constante idéale durant la saison hivernale. – L’aulne : C’est un bois tendre qui ne se fend pas facilement mais résiste mal aux insectes xylophages (termites). – Le bouleau : Ce type de bois ne doit pas être traité chimiquement car il contient naturellement des tanins qui peuvent provoquer des allergies respiratoires.

Les étapes pour construire une jardinière en bois

Aujourd’hui, on va vous montrer comment construire une jardinière en bois. Pour réaliser votre jardinière, vous aurez besoin de quelques matériaux tels que le bois et les vis. Choisissez un morceau de bois qui est assez dur pour supporter l’eau.

La taille du pot dépendra de la profondeur dans laquelle il sera planté. Coupez le morceau de bois à l’aide d’une scie sauteuse ou d’une scie circulaire. Si vous utilisez une scie sauteuse, assurez-vous qu’elle puisse effectuer des coupes droites facilement pour éviter les erreurs de coupe inattendues. Une fois que vous avez terminé votre coupe, vérifiez si elle est parfaite à l’aide d’un niveau à bulle et fixez-la solidement sur le sol en lui donnant une forme rectangulaire afin d’obtenir un rectangle parfait au final. Ensuite, placez les tasseaux perpendiculaires aux côtés du morceau de bois et tracez-les avec un crayon ou un marqueur comme guide pour la prochaine étape du collage. Utilisez un mastic spécial pour fixer les tasseaux aux côtés du morceau de bois (pour éviter que le mastic ne se mêle à la colle). Appliquez ensuite une fine couche de colle sur les côtés des tasseaux et placez-les sur votre surface préparée au sol en veillant à ce qu’ils soient bien alignés. Fixez les tubes au milieu des tasseaux à l’aide d’une vis autotaraudeuse afin que le tube ne bouge pas pendant le processus de séchage (cette étape peut prendre plusieurs heures).

Les astuces pour réussir le bricolage d’une jardinière en bois

Ce type de jardinière est très tendance en ce moment, car il permet d’embellir une terrasse ou un balcon.

Il peut être réalisé avec différents types de bois, tels que le pin ou l’acacia, lesquels sont souvent moins chers et plus faciles à trouver. Pour commencer votre projet de bricolage d’une jardinière en bois, vous pouvez utiliser des planches de bois qui sont prêtes à être assemblées.

Lorsque la surface est plane, vous pouvez procéder au montage proprement dit. Si vous n’êtes pas un bricoleur chevronné, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour réaliser votre projet.

Comment embellir une jardinière en bois ?

La jardinière en bois est un objet pouvant être utilisé à plusieurs fins. Elle peut servir de support pour le décor de votre jardin, ou encore d’espace de rangement pour vos outils. Cet objet sera parfaitement adapté si vous souhaitez créer un petit coin de verdure dans votre intérieur. Si la jardinière en bois ne remplit pas son rôle principal, elle peut toutefois être une source d’inspiration et permettra à vos plantes de bénéficier d’un espace adéquat.

Voici quelques conseils pour embellir la jardinière en bois que vous avez choisi. Dans un premier temps, il convient de nettoyer les surfaces avant l’application des produits spécifiques à la finition du bois.

Il faut savoir que le bois n’est pas traité contre les insectes et autres parasites qui peuvent nuire à sa bonne santé au fil du temps.

Vous trouverez sur le marché différents types de produits destinés aux travaux du bois, notamment des vernis, huiles ou cires naturelles. Ces produits sont très efficaces et permettront une meilleure protection du matériau utilisé.

Entretien et précautions à prendre avec un jardinière en bois

Les jardinières en bois sont très prisées pour leur côté esthétique et écologique. Elles ne nécessitent pas d’entretien particulier, mais il est important de les nettoyer régulièrement.

Il faut commencer par retirer tout ce qui peut être fixé à l’intérieur de la jardinière. Utilisez un chiffon humide ou un plumeau pour enlever les résidus qui peuvent se trouver sur la surface du bois. N’utilisez pas de produit abrasif, car il risquerait d’endommager votre jardinière en bois et d’empêcher son bon fonctionnement. Si vous avez des taches tenaces sur votre jardinière, utilisez du bicarbonate de soude et frottez-la doucement avec une brosse à dents usagée.

Votre jardinière doit être protégée contre les intempéries si possible afin qu’elle ne soit pas endommagée par l’humidité ou le soleil direct. Si elle reste exposée au soleil pendant plusieurs heures, elle va se déformer rapidement et doit donc être couverte afin qu’elle ne soit pas affectée par la chaleur excessive du soleil.

Le meilleur moyen de protéger votre jardinière contre le vent est de lui donner un toit assez large et solide pour la recouvrir complètement.

Lorsqu’elle est installée, assurez-vous que son fond repose bien sur le sol afin qu’elle ne bouge pas si vous marchez dessus accidentellement.

La fabrication d’une jardinière en bois est simple, rapide et peu coûteuse. Il faut toutefois s’équiper de quelques outils. On peut trouver des jardinières en bois prêtes à l’emploi dans le commerce, mais cela revient cher surtout si vous souhaitez une grande dimension.